doulfikar.com

construction

 

 

 

 

 

 

 

1/ L’objectif des chantiers de cette page:

Comment les musulmans peuvent-ils se construire en exerçant les responsabilités des 3C : Croyant-Citoyen-Consommateur. La croyance restant la clé de voûte ! Les 3C sont des dimensions qui caractérisent, composent ou conditionnent l’être humain, sans préjuger de la valeur de leurs contenus ni les cautionner. L’exercice des 3C signifie réflexion et action, comportement social et organisation formelle, dans le cadre d’une construction collective. Car, le C du Collectif est primordiale. Notre combat fondamental est : comment faire pour que ces 3C, en tant que dimensions individuelles, deviennent un défi Civilisationnel.

Comment réussir la Construction et la Consolidation de la Communauté via des Cellules transversales, implantées dans les mosquées ou dans leurs ombres, investies dans la vie de tous les jours, en procédant selon le triple critère managérial : Contrat, Communication, Calendrier ; en respectant les 3 mots clés de la réussite humaine : Consultation, Contrôle et Constance.

Comment faire de la vie de la mosquée, de sa gestion financière aux relations entre musulmans, de son animation conférencière aux relations avec l’environnement, un Moteur de la communauté musulmane en France et un Modèle de la société musulmane en général. Une Microsociété Modèle et un Moteur psycho-politique. Un Miroir de la gouvernance islamique, un Miroir de l’état islamique, un Miroir de ce que devrait être un groupe islamique, de la plus petite communauté, famille ou cité, association ou mosquée, à la plus large oumma, Etat ou califat.

 

2/ Le chantier du fonctionnement éthique ou islamique des associations :

Assemblée Générale annuelle est recommandée pour le mois du ramadan, la dernière semaine tant que c’est possible. Charge de foi. La veille de l'Aïd pour saisir cette prière et cette fête afin de se pardonner les querelles de l'assemblée récente et de l’année écoulée, afin de renouveler la fraternité et l’engagement..
Les adhérents: interdire statutairement d’être  adhèrent à plus de deux associations qui dirigent une mosquée, à plus d’une association qui représente les musulmans d’une ville quelconque.
Mode emploie pour. Manuel de gouvernance. Feuille de route.
Code d'honneur                      Contrat… Clause de limogeage
Compétences Vs complaisance.
Plusieurs niveaux de contrôle :
1/ le contrôle de l’Assemblée générale sur le Conseil d’administration, au cours de l’Assemblée générale, « organe souverain de l’association » : de ratification des stratégies et des politiques ; approbation des comptes et rapports annuels, élection des membres du Conseil d’administration.
2/ le contrôle du Conseil d’administration sur le bureau exécutif gestion financière. Des administrateurs spécialisés pour le suivi d’un particulier en fonction de leurs compétences
3/ Contrôle externe : commissaire aux comptes ; Comité de la charte de déontologie

 

3/ Le chantier de la transparence et de la bonne gouvernance.

Les bons comptes font les bons musulmans.
Le djihad managérial contre la corruption: le nerf de la réanimation communautaire.

L’argent liquide peut être facilement volé ou détourné, on peut falsifier des dossiers ou ne pas les tenir en ordre pour couvrir leurs traces.
Comptes en banque ouverts sous un faux nom similaire à celui de l’association ou de la mosquée.
Les dirigeants, trésoriers des associations doivent signaler leurs autres comptes non privés, si un de leurs proches a un compte au non d’une association similaire.
Usure : Virements bancaires bloqués pendant plusieurs années : au-lieu de gagner ou d’empocher des intérêts, contracter un prêt bancaire sans intérêt.
Faire une rotation du personnel financier pour réduire le risque de collusion.

 

Cultiver la confiance, concrétiser le parcours des donations : ton argent est parti là, a fait ça…
Le reporting financier : établir des comptes-rendus, des documents simples ou des rapports comptables qui montrent les recettes et les dépenses,  que la gestion de l’argent des musulmans est conforme aux normes (lesquelles ?), que c’est normal !

Autorité mais pas opacité, les imams et leaders leur faut l'autorité, voir l'autoritarisme,

Le calcul de la collecte du vendredi (ou lors des fêtes ou soirées du ramadan) doit se faire à l’intérieur de la salle de prière, sous les yeux des fidèles, avec la participation de n’importe qui. Le Pv doit être signé par des membres de l’association et des fidèles qui n’appartiennent pas à l’association. Le montant est immédiatement placardé à l’intérieur de la mosquée.

Les dons: des bons numérotés avec des souches...
Chaque mosquée doit afficher à l’entrée ou sur son site la liste des dons numérotés avec le montant correspondant... Les fidèles doivent vérifier si les bons qu’ils ont reçus sont affichés...

Les caisses des aumônes : ne les ouvrir qu’entre les deux dernières prières du soir, avec des fidèles comme témoins, compter devant le minbar, puis signer un PV. Prévoir deux clefs ?

Réformer notre rapport avec l’argent.
Assainir le circuit financier : La transparence financière et la traçabilité des dons
Sanctuariser la caisse de la mosquée et institutionnaliser son contrôle.

Charte ou la condition, la rémunération non déclarée de l'imam
Les collectes avec PV signés
Comité de surveillance des subventions

Responsabiliser les donateurs : ceux qui remettent secrètement, par piété, des enveloppes d’argent liquide commettent une invitation au vol.

Ne plus jamais permettre à un imam, responsable ou fidèle : « je prends de la caisse et je rends après ».
Certains se permettent de puiser dans la caisse ou de ne pas rendre l’argent de la mosquée en le considérant comme une contrepartie au temps, peu importe la nature du travail rendu, consacré à la communauté. Ça va d’un casse-croûte à une casse de la caisse. Comme si le vol était devenu un CDD, contrat de dédommagement avec Dieu !

Comment déclarer les revenus ou les recettes sans dépenser plus de taxes ou d’impôts ?
Comment prévenir les conflits d’intérêt ?

La transparence Vs le déballage. Le décalage entre les fidèles et les imams ou responsables soupçonnés de détournement empêchent le décollage de la communauté. Faire pleurer les cœurs et détrousser les poches ! les dons pleuvent, mais la baraka a déserté les mosquée !

4/ Le chantier de l'école.

Les écoles coraniques affilées aux mosquées. Les madrasas

Les écoles privées islamiques. Ecoles élémentaires, collèges et lycés.

Les écoles d’enseignement supérieur. Les instituts.

 

5/ Le chantier de l'animation ou de la réanimation de la mosquée.

L’islam n’est pas seulement un rite. La mosquée n’est pas seulement un lieu de prière. Le culte, en islam, comprend également le sourire, la lecture, le droit du voisinage,
Les bras-croisés sont recommandés quand on est debout faisant la prière face à la qibla. Après, il faut se bouger dans tous les sens, mais toujours dans le droit chemin.
Pour que la mosquée soit le cœur de la construction communautaire, il faut que la mosquée se réapproprie sa mosquée. La mosquée n’est pas la propriété de ses dirigeants, d’une association ou d’une ambassade. La mosquée appartient à Allah et donc à tous les fidèles qui la fréquent ou à la communauté dans laquelle elle est installée.

Fourmilière Vs ruche : la mosquée aussi riche intellectuellement qu’une ruche d’abeille: réunir et unir, informer et former, former et accompagner les citoyens et les acteurs civiques.
Abri pour barbus et foyer pour retraites
Chaque fidèle a le droit de proposer ses services à la mosquée, ses compétences et son expertise spécifique, ses atouts et son énergie, à la mosquée. Il faut savoir stimuler les fidèles et organiser le travail en commun. Il y a des fidèles qui peuvent consacrer 2 heures par semaine, d’autres 4 heures par mois. Chaque fidèle devient une valeur ajoutée à la mosquée et à la communauté musulmane

Port d’attache, des médecins, avocats, ouvriers… Carrefour des compétences. Construction synergie dans la constance.      
Synergie : Comment permettre à ceux qui travaillent et qui viennent rarement à la mosquée de s'y investir.

Plaque tournante Vs Turn-over : Libérer et aérer les mosquées : désenclaver les mosquées ne signifie pas renverser les dirigeants.
Se réapproprier les mosquées par la communauté musulmane: ouvrir la mosquée aux musulmans surtout femmes, qui n'y vont jamais ou qui ont des préjugés. Ouvrir les esprits et les cœurs.

Les imams doivent changer de disquette et la communauté doit changer son disque dur.
Un nouveau Cahier de Chargepour les mosquées et les organisations islamiques.
Une nouvelle Charte entre les musulmans et leurs représentants ou dirigeants.

 

Les Cellules.

Fédérer autour de projets. Se Rendre mutuellement des services. Mobiliser autour des besoins effectifs de la communauté et non autour de débats sans aucune valeur ajoutée. Redonner une fierté dans l’action. Une identification collective. Mettre les gens en mouvement. Les mettre en œuvre, autour d'une vision, mais surtout autour de projets concrets, sur le plan local. Les services à rendre par la mosquée la prévention, de la délinquance aux divorces.

Les cellules: problème de coordination. Un cadre souple. Le porteur de projet faramineux. Le projet durable est dur. Combien de personnes sont capables de travailler, d'avoir la patience face aux caractères, celui qui est toujours en retard. La vanité et la jalousie, pourquoi lui et pas moi. La multiplication des prétentions : des milliers de langues et les volontés sincères et compétentes se comptent sur les doigts d’une main.

Les cellules, peu importe les appellations, comités, commissions ou autres, puis, collectifs, coordinations ou autres, puis coalitions, fronts, fédérations ou autres… l’important est de bien travailler localement du plus petit périmètre au plus large l’essentiel est de mieux travailler collectivement du plus petit nombre au plus grand,.
Les cellules vont créer ou renforcer les  connexions entre les musulmans, entre la mosquée et la réalité, entre l’islam et la France. Le caractère « concret » de ces cellules animera et activera de facto la communication à l’intérieur de la communauté, permettra la connaissance-de-soi. C’est ainsi que les musulmans rencontrer dans des actions constructives, se connaitre en tant qu’énergies positives et se reconnaitre en tant que communauté…

Peu importe l'activité des cellules, culturelle ou même culinaire, elle est cultuelle tant que faite pour servir  l'islam ou les musulmans.
Procéder dans une cellule, c’est surtout processus et non une procédure. Pour que les cellules et leur actions marchent bien et longtemps, il faut qu’elles soient basées sur des pieds solides et équilibrées, ouvertes sur les yeux comptables de la communauté, impliqué à travers ses divers mains compétentes et responsables.

Dans les cellules, les musulmans se comportent comme des frères et comme des leaders. Comme les compagnons d'une hidjra, plus ou moins dure comme celle du prophète Mohammed, mais remplie d’espoir pour chacun d’eux et pour les autres, non-musulmans compris. Comme les compagnons d’une Civilisation qui a traversé des siècles comme la plus belle révolution humaine. Comme les compagnons d’un contrat moral qui les lie, malgré leurs faiblesses, depuis la Révélation du Coran. Comme les collègues d'une entreprise à laquelle chacun apporte sa valeur ajoutée ou son expertise contre des actions qui remplissent leurs assurances-vie même en ne dépensant qu’une heure par mois. Comme les camarades d'une lutte vitale, de survie morale, pour chacun d’eux et pour l’ensemble de leurs enfants. Comme des coéquipiers qui portent les mêmes couleurs et qui veulent gagner la plus simple confrontation à la plus grande compétition. Comme les cofondateurs d’une dynamique qui va changer, révolutionner ou améliorer, la condition des musulmans, en France et pourquoi pas ailleurs. Comme de vrais condisciples du prophète Mohammed.

Pêle-mêle, exemple de cellules sans aucun ordre d’importance.
Le nombre des cellules dans une mosquée peut ne pas dépasser le nombre des doigts d’une main. Les membres de chaque cellule peuvent ne pas dépasser les doigts d’une main. Mais chaque membre doit respecter une ligne prédéfinie. L’essentiel est d’apprendre à travailler comme une seule main.
Cellule civique. Cellule carte de vote & carnet d’émargement. Cellule Conseil municipal. Cellule des aumôniers. Cellule des visiteurs. Cellule dialogue religieux. Cellule des comptes. Cellule Collecte. Cellule cotisation. Cellule com. Cellule Web.  Cellule tractage. Cellule réseau social. Cellule « Le Mur de la Plantation » : revue  murale. Cellule conférences. Cellule des commentateurs sur les mass-médias, les réseaux sociaux et les sondages.  Cellule coaching. Cellule taskforce et combats d'idées. Cellule LIS : le cercle du premier Mot Révélé. Cellule cercle littéraire. Cellule langue française. Cellule cours d'appoint pour les élèves. Cellule conférences et séminaires, de la khoutba au congrès annuel. Cellule matrimoniale. Cellule chibanis. Cellule dons d’organe. Cellule conciliation. Comité des sages. Cellule mortuaire. Cellule paperasse administrative. Cellule Croissant rouge. Cellule collecte du sang. Cellule Chorba et Maraude. Cellules Coopératives et Achats groupés cellule le caddie éthique. Cellule Cercle des convertis.  Cellule et réseau parents et familles d’élèves. . Cellule L’école des mamans. Cellule vacances. Cellule camps de formations accentuée. Cellule Campus de formations graduées. Cellule emploi et orientation

 

 

 

 

 

"Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d'Allah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant."

 

"En vérité, Allah ne change l’état d’un peuple (ou d’une communauté), tant que les [individus qui le composent] ne changent pas ce qui est en eux-mêmes."